Généralités

Un implant se présente sous forme d’une vis, en général en titane, qu’une intervention chirurgicale permet d’insérer dans l’os maxillaire où elle remplace la racine de la dent manquante.

 

Une prothèse dentaire est ensuite fixée sur ce pilier artificiel par votre médecin dentiste.  La technique des implants permet de remplacer une dent isolée, de combler un espace vide entre des dents (deux dents ou plus), de compléter une arcade dentaire raccourcie, de réaliser une prothèse dans une mâchoire complètement édentée



Le traitement habituel pour combler un vide entre deux dents est le bridge. 

Les dents voisines, qu’elles soient parfaitement saines ou déjà couronnées, doivent alors être meulées pour pouvoir servir de "piliers de bridge". 

Un bridge conventionnel remplace seulement la couronne de la dent manquante, pas sa racine. 

Avec un implant et une couronne artificielle fixée sur celui-ci, les dents voisines saines sont préservées et la dégradation osseuse de la mâchoire est en grande partie évitée.

Remplacement d’une dent isolée

unnamed-2.jpg
unnamed.jpg
unnamed-3.jpg
unnamed-4.jpg



Si une dentition présente des espaces édentés plus ou moins importants, la situation de départ est plus difficile et la planification du traitement doit prendre en compte l’ensemble des données. 

Le remplacement de plusieurs dents situées les unes à côté des autres s’effectue en principe simultanément, comme pour la pose de plusieurs implants individuels consécutifs. 

Le cas échéant, on relie les différentes couronnes entre elles pour répartir plus uniformément les contraintes. 

Et dans certains cas, il n'est pas nécessaire de poser un implant pour chaque dent perdue, notamment dans les régions esthétiquement sensibles.

Remplacement d’un groupe de dents 



On parle de situation en extension lorsqu’il manque plusieurs molaires. 

Dans ce cas, une solution recourant à des implants peut constituer une alternative à une prothèse partielle amovible.

Des couronnes isolées ou un bridge sont fixés sur des implants qui font ainsi office de racines artificielles, ce qui permet de renoncer à une plaque palatine ou à une barre linguale, source de gêne.

Situation en extension 

unnamed-7.jpg



S’il manque beaucoup de dents ou toutes les dents dans la mâchoire inférieure ou supérieure, une solution à base d’implants est également possible, avec un bridge fixe. 

Les bridges fixes ont pour avantage de donner l’impression d’avoir des dents naturelles. 

Cependant, on ne peut y avoir recours que si l'os maxillaire est en bon état. Plusieurs implants sont posés, sur lesquels sont fixés les bridges.

Bridge fixe



S’il manque toutes les dents dans la mâchoire inférieure ou supérieure, une solution à base d’implants est également possible, soit avec un bridge fixe, soit avec une prothèse amovible. 

Une prothèse amovible est envisagée lorsque l’os maxillaire est déjà en assez mauvais état et qu’une reconstruction osseuse est impossible ou n'est pas souhaitable. Pour une prothèse fixe présentant de bonnes qualités fonctionnelles et esthétiques, il faut en général disposer de 6 à 8 piliers dans la mâchoire supérieure et de 4 à 6 dans la mâchoire inférieure. 

La solution avec implants est nettement plus stable qu’une prothèse traditionnelle et garantit une meilleure fonction masticatoire. Afin de pouvoir retirer la prothèse dentaire pour la nettoyer, elle est fixée sur les implants au moyen de barrettes ou de boutons-pressions. Elle peut également être vissée; dans ces cas, seul le dentiste peut la retirer

Prothèse dentaire amovible